Tipi, Technique d'identification des peurs inconscientes

La technique d'identification sensorielle des peurs inconscientes (TIPI) ou revécu sensoriel, est une approche pratique, simple, rapide et durablement efficace pour "déraciner" les peurs qui sont à l'origine de nombreux troubles persistants tels que : l'angoisse, l'irritabilité, les phobies, les inhibitions, et les états dépressifs.

 

Comment procède TIPI ?

La méthode est très simple : il s'agit de permettre à la personne de revivre sensoriellement ce qui, à un moment donné de sa vie, souvent très lointain, a engendré la peur. Cette peur, inconsciente, oubliée, évitée, qui se manifeste, se réactive automatiquement face à certaines situations pour vous stopper dans votre élan, vous emplir d'angoisse, vous rendre furieux ou confus, vous donner envie de fuir, ou encore qui vous maintient depuis des mois dans un état de mal être.

Sensoriellement, et non pas émotionnellement, ni dans une analyse intellectuelle des causes.

C'est cela qui différencie TIPI des autres approches. Ici, nul besoin de comprendre ce qui est revécu sensoriellement (du point de vu de celui qui le vit, cela n'a souvent ni queue ni tête), nul besoin non plus de plonger dans la sphère émotionnelle pas toujours accessible.

Une autre différence, c'est que TIPI n'apporte pas une amélioration, elle supprime définitivement les manifestations des peurs inconscientes, non pas en les masquant et encore moins en les contrôlant mais en agissant à la source corporelle de ces peurs.

Finalement, l'hypothèse à faire est de supposer que ce qui est "revécu" n'avait en fait jamais été vécu, du moins sans peur. La peur s'est toujours interposée comme pour mettre une distance entre le vécu corporel et l'être. Ainsi le fait de revivre, mais surtout de vivre consciemment ce que le corps cherche à vivre depuis le début, depuis que la peur s'est présentée, permet de ne pas avoir à y revenir.

Une fois "l'événement traumatique*" vécu, il n'y a plus aucune manifestation symptomatique de la peur qui provoquait angoisse, colère, inhibition ou qui maintenait dans un état de mal être. La peur n'est définitivement plus active.

* Ces événements ont trait la plupart du temps à la période de gestation ou à la naissance. Ce sont des moments-clés où la vie de l'embryon ou du fœtus a été mise en danger comme par exemple l'emmêlement dans le cordon ombilical ou une asphyxie lors de l'évacuation d'un jumeau non viable. A noter que la présence in utéro d'un jumeau est semble-t-il beaucoup plus fréquente qu'on pourrait le croire, la mère ne percevant pas la plupart du temps cette présence précoce. Pour en savoir plus vous pouvez lire le livre de Luc Nicon, mais cette lecture n'est pas utile au bon déroulement d'une séance.

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icon
  • YouTube

© 2017 Cabinet Osalys

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

"Apprendre à être et à faire avec soi-même ... Exister est un fait, mais vivre est un art ...
La Vie se goûte, d'instant en instant... 

Je fais vœu que le contenu de ce site éveille en vous l'élan d'une rencontre:

celle avec vous-même..."

Sabine Deprez

© 2017 par Osalys Sabine Deprez,, Cabinet Libéral Privé. tous droitsréservés

Les images de ce site sont illustratives et non contractuelles